Passer un entretien

Comment réussir un entretien d'embauche : passer l'entretien

L'heure H qui arrive à grand pas. Vous êtes sans doute un peu stressé voici quelques points de méthodologie pour vous aider durant l'entretien...

Commençons par un bref rappel :

La tenue vestimentaire :
Il convient de soigner sa tenue lors d’un entretien de recrutement. Bien entendu, vous avez le droit d’avoir un style vestimentaire bien à vous. Néanmoins, vous ne connaissez pas votre interlocuteur et c’est lui qui sera juge de votre avancée ou non dans le processus d’embauche. Alors, un conseil : ne cherchez pas l’excentricité (vous aurez tout le temps d’arborer vos tenues préférées lorsque vous serez embauché). Soigner votre tenue est une marque de respect pour vos interlocuteurs : mieux vaut toujours être trop bien soigné que pas assez.

Voici quelques conseils plus explicites pour votre entretien d'embauche :
Chaussures : limitez les baskets. Evitez à tout prix les chaussettes blanches dans vos chaussures de ville.
Evitez les jeans (même dans le marketing ou la pub). Préférez un pantalon plus chic ou, valeur sûre, un costume pour les hommes / un tailleur ou un pantalon sombre pour les femmes.
Pour les hommes, la chemise doit être unie et de couleur claire et pour les femmes, un haut sobre.

 

L'entretien de recrutement :

Quel que soit le niveau du poste convoité, arrivez toujours à l’entretien avec de quoi écrire et un cahier pour prendre des notes. Cela montre que vous avez de la méthode et que vous portez un réel intérêt à ce que dit votre interlocuteur.

L’entretien d'embauche se décompose en 5 étapes principales :

1/ RH : présentation de l’entreprise

Le recruteur va présenter son entreprise de manière générale. Il va vous expliquer l’historique de l’entreprise, le positionnement stratégique ainsi que les perspectives à venir.
N’hésitez pas à poser des questions pour avoir des précisions. En théorie, ce discours doit être un nouvel éclairage par rapport à vos recherches pour préparer cette entrevue.

A ne pas faire : Ne pas parler d’avantages sociaux, de mouvements syndicaux dans l’entreprise.
A faire : réutiliser les informations que vous aviez pu trouver avant l’entretien. Soit en lui demandant confirmation, soit en lui posant des questions concernant ces infos.

Lorsque vous n’avez plus de question, le RH bascule directement à l’étape d’après.

2/ RH : présentation du poste

Le RH va continuer la présentation du poste pour lequel vous êtes là.
N’hésitez pas à poser des questions pour être sûr que vous avez bien compris : voici un peu de méthode pour couvrir l'ensemble des points:

 

 Le type de profil recherché  La misison exacte du poste  Le contexte global

Fonction ?
Chef de projet web
Expert
Graphiste
Sales
Business Analyst

Niveau d’étude ?

Nombre d’année d’expérience ?

Domaine de compétences ?
+ Degrés de connaissance dans chacun de ces domaines
+ Importance relative de chacun
de ces domaines par rapport aux autres

Qualité humaines nécessaires ?

Environnement technique ?
Système / SGBD / Equipements
Réseau
Logiciels graphiques

Projets en cours ?
Objectifs / Planning / Contraintes de délais et coûts / Nombre de Jours Homme

Projets qui vont être lancés ?
Objectifs / Planning / Contrainte de délais et coûts / Nombre de Jours Homme 

Tâches à effectuer ?
Quotidiennes / Exceptionnelles
Techniques / Fonctionnelles

Equipe ?
Nombre de personnes
Rrôle au sein de l’équipe
profil et fonction des autres membres


Remplacement ou création de Poste ?
Renfort suite à une surcharge de travail ou nouveau projet
Transfert de compétences venant d’un membre de l’équipe


Contraintes particulières ?
Horaires/déplacements…


Management de personne ? 
Nombre de personne
A
nimation de réunion
Reporting 


Vous devez absolument prendre des notes durant cette partie de l'entretien d'embauche : Essayer de noter les grandes idées ainsi que 6 ou 8 mots clés résumant le poste.

Une fois que vous pensez avoir une vision globale du poste, il faut que vous reformuliez le poste.


3/ Reformulation du poste :

Appuyez-vous sur vos notes pour formuler en 3 ou 4 phrases le descriptif du poste. Cela va vous permettre de :

  • Vous assurer d’avoir bien compris le poste dans sa globalité.
  • Montrer au recruteur que vous avez bien enregistré ce qu’il vient de vous expliquer.
  • Prendre la main sur l’entretien.

Conseil : attaquer par « si j’ai bien compris, le poste correspond à … » puis vous articuler les mots clés décrivant le poste.


Transition vers le point suivant : C’est le RH qui vous donne le go pour enchainer, il va vous dire « oui vous avez compris !» si jamais il souhaite apporter des précisions complémentaires, il le fera dans la foulée.  La clé est que c’est vous qui proposez d’embrayer sur votre présentation.

4/ Présentation : 
          « Je pense maintenant avoir une vision claire du poste, je vais pouvoir me présenter si vous le permettez »

Présentation rapide : Prénom / Nom / Age / Lieu d’habitation. 
N’hésitez pas, si vous le souhaitez, à vous humaniser un peu : Ville d’origine / Situation maritale / Nombre d’enfant etc.
Expliquez (très) brièvement votre cursus académique.

Le déroulé de votre parcours doit être avant tout orienté vers le poste que vous convoitez. Le plus simple est de proposer une méthodologie au recruteur : « je vais vous parler de mes 3 expériences qui correspondent le plus au poste pour lequel nous nous rencontrons». Ce qui vous permet d’enchainer sur les descriptifs de vos expériences professionnelles que vous aviez préparés.

Si le recruteur le souhaite, il est courant de remonter votre parcours de manière chronologique. Encore une fois, passez très rapidement sur les expériences n’ayant que peu de lien avec le poste. Utilisez votre temps au mieux pour transmettre les messages importants pour votre interlocuteur : vos expériences professionnelles qui font écho au poste proposé.

Une règle : Un détail d’une expérience que vous avez envie de raconter n‘intéressera pas forcement le recruteur. Orientez TOUJOURS vos propos vers le poste convoité.

Questions-réponses
Il va s’instaurer un jeu de questions-réponses avec le recruteur, il va vous demander des détails sur le déroulé de tel ou tel projet, sur votre rôle dans l’organisation de l’équipe, etc…

Lorsque vous arrivez à votre dernière expérience (ou à la fin des explications des 3 expériences phares), n’hésitez pas à enchainer directement sur votre venue pour parler de vos motivations pour ce poste :

  1. La transition vers ce poste.
    - Vers quoi vous vouliez vous tourner ? Ce que vous souhaitez faire maintenant.
  2. Expliquez pourquoi cette entreprise vous motive :
    - L’ambiance, les valeurs, le cadre, les perspectives à venir.
  3. Expliquez pourquoi ce poste vous intéresse :
    Pour cela, ressortez la liste des mots clés notés sur votre feuille lors de son descriptif:
    - Les mots clés que vous avez ressortis dans vos descriptifs d’expériences sont des confirmations d’acquis.
    - Les points qui ne sont pas revenus sont des choses que vous voulez apprendre/perfectionner.
  4. Détaillez pourquoi humainement ce poste est fait pour vous
    - Comment vous vous intégrerez dans les équipes ?
    - Quelle vision supplémentaire vous pourriez apporter ? (grâce à vos expériences survolées durant votre explication)

Le RH vous posera quelques questions supplémentaires mais vous aurez déjà abordé la plus part des points.

5/ Conclusion de l'entretien d'embauche 

Avant de conclure un entretien renseignez-vous sur :

  • Ce que le recruteur a pensé du rendez-vous : Une simple question directe n’est jamais mal venue. Il vous retournera sûrement la même question.
  • Comment se passe la suite du processus de recrutement : Quelles sont les prochaines étapes du processus d'embauche ? Sous combien de temps pouvez-vous avoir un retour ? Si vous n’avez pas de retour dans ce délai, pouvez-vous revenir directement vers lui ?

Enfin, finissez votre entretien sur une note positive plus personnelle pour marquer votre interlocuteur : sur les locaux, sur le rendez-vous, sur l’ambiance start-up que vous souhaitez connaître…

Après l’entretien de recrutement :

N’hésitez pas à faire un compte rendu d’entretien 24h après par mail à votre interlocuteur comprenant :

  • Un rappel de votre compréhension du poste. (3 lignes ou 5/6 bullet points)
  • Un rappel de vos motivations (de la même taille voire plus importante que le pavé précédent)
  • Un rappel de votre pertinence pour ce poste.
  • La suite du processus.
  • Des remerciements pour les échanges.

Ceci vous permettra de vous rappeler à son bon souvenir et de démontrer (une nouvelle fois) votre sérieux et votre professionnalisme.