Votre CV : Corps

Le corps de votre CV se découpe en 3 parties principales :

La partie Compétences du CV :

          La partie Compétences du CV permet de mettre en avant vos acquis et ce que vous savez réellement faire. L’idée est de présenter vos compétences avant vos expériences professionnelles. Listez l'ensemble des compétences que vous avez acquises lors de vos différentes expériences et triez les en 3 ou 4 grandes catégories.

Les plus :

  • Elle permet au recruteur de projeter le candidat dans le poste à pourvoir.
  • Elle évite les répétitions si vous avez plusieurs expériences similaires.

Les moins :

  • Attention, un CV uniquement construit sous cette forme est souvent perçu comme trompeur par les recruteurs. Le recruteur se sent un peu "enfumé".
  • Restez objectif et honnête ! En effet, le recruteur peut avoir l’impression que le candidat tente de s’attribuer des compétences qu’il n’a pas complétement.


La partie Expérience du CV :

          Cette organisation consiste à lister et détailler l’ensemble de vos expériences de manière anti-chronologique. Ultra-classique, cette forme rassure les recruteurs du digital car elle leur permet de trouver leurs repères très rapidement et d’avoir une vision objective votre parcours professionnel.

Attention cependant : Construire son CV est un exercice de synthèse. Il faut veiller à être très concis dans cette partie. Le mieux est d’avoir 2 versions de votre CV :

  • Un CV très synthétique d’une page que vous publiez : où la partie expérience est volontairement très concise
    • But : être percutant et donner envie au recruteur de vous rencontrer.
  • Un CV plus long de 2 pages (ou plus) que vous présenterez à l’entretien d'embauche : la seule chose qui change est la partie expérience qui sera plus détaillée.
    • But : avoir un support papier pour suivre votre discours lors de l’entretien.

          A noter que les types de CV varient beaucoup en fonction des métiers. Par exemple, dans l’informatique, l’usage veut que les candidats aient des CV complets précisant les infrastructures techniques croisées, les versions et les outils. Certaines personnes, avec de nombreuses missions/évolutions, peuvent avoir des CV de 4 ou 5 pages.


   Comment organiser le détail d’une expérience professionnelle ?

          Selon que l’on soit dans la version synthétique ou étendue de votre CV, il est conseillé de garder toujours la même démarche :

  • Nom de l’employeur - date de début & de fin de votre poste (en années ou en mois entre parenthèses) : indiquez le secteur d’activité s'il est particulièrement parlant pour votre lecteur mais cette info est souvent superflue pour le recruteur.

Ensuite le plus intuitif est de découper votre description de manière assez simple : 

  • D’abord la partie Run : synthétisez ici les différentes actions récurrentes que vous avez pu réaliser durant ce poste et que vous n’avez pas mises dans la partie Compétence.
  • Puis la partie Projet (pour faciliter le travail du recruteur) : Il s’agit d’indiquer ici les grands projets auxquels vous avez pris part, soit en tant que chef de projet ou intervenant technique. Vous pouvez donner ici des métriques de comparaisons aux lecteurs : un volume en jour homme, un coût total du projet, une durée

Le but est de rendre votre CV le plus parlant possible pour le lecteur. Cette découpe lui permettra de se projeter encore plus facilement dans votre profil professionnel.


La partie Formations & Langues du CV :

          La partie Formations doit être synthétique. Elle doit refléter votre parcours académique de la manière la plus simple possible. Si vous avez un master, il est inutile d’indiquer vos deug/licence s’ils n’apportent pas d’information capitale.
         La partie Langues doit également être réduite. Les environnements internationaux se devinent souvent dans vos expériences. Tenez-vous en à l’échelle classique : débutant / courant / bilingue.
A noter qu’il n’est pas non plus nécessaire d’indiquer si vous connaissez la suite Office (ou que vous avez une préférence pour OpenOffice) ou d'autres outils de bureautique. Votre expérience parlera pour vous. Si votre métier implique la connaissance de certains outils/logiciels spécifiques, ceci doit déjà être dans la partie compétence.


   Annexe : La partie Loisir

          Ne mettez que des sports ou passions dans lesquels vous vous démarquez particulièrement : si vous êtes classé, si vous êtes dans un club... Ce n’est pas nécessaire d’inventer des loisirs ou sports pour tenter de vous donner un genre sur votre CV. Un investissement dans un milieu associatif témoigne également souvent d’une personnalité volontariste qui peut être un plus.

La suite ici: préparer son entretien